L'entrepreneur de l'année

L'entrepreneur de l'année

Jonathan Anguelov

Co-fondateur d'Aircall et Aguesseau Capital

Tout commence lorsque sa maman, une entrepreneure elle aussi, perd son business en s’associant sans le savoir à des escrocs. S’ensuivent des années à transiter entre plusieurs foyers d’accueil. Des années aussi de scolarité en banlieue. Le petit « Jon » a bien grandi et a fini par créer Aircall en 2014, une entreprise et licorne qui révolutionne la téléphonie d’entreprise. Puis Aguesseau Capital pour créer « le groupe d’hôtels de demain ».

Le Trophée de l’Initiative positive

Initiative positive

Saïd Hammouche

Fondateur-Président du groupe Mozaïk

Voilà ce qu’est un entrepreneur social. C’est lui qui fonde le groupe Mozaïk (il y a 15 ans déjà), parce que le natif de Bondy veut aider les jeunes diplômés des catégories sociales les plus populaires à s’insérer sur le marché de l’emploi. En clair, Hammouche s’avance comme un réparateur ingénieux de notre ascenseur social.

Le Trophée Électron libre

Electron Libre

Audrey Lecoq

Fondatrice de Pharmazon

En 2015, elle crée Pharmazon, qui gère le renouvellement des stocks en médicaments, moyennant un abonnement mensuel. Une vraie centrale d’achat : « Concrètement on négocie auprès des laboratoires, on achète et on stocke dans les établissements pharmaceutiques adhérents […] Je suis admirative des gens tournés vers les autres, alors je leur donne les moyens pour qu’ils puissent le faire au mieux et plus simplement ».

Le Trophée Entreprise de l’année

Entreprise de l’année

Verkor

Production et développement de
batteries électriques

Fondée en 2020, Verkor s’est engagée à dynamiser la production de batteries électriques en France et en Europe. Leur projet ambitieux : ouvrir une usine à Dunkerque d’ici à 2025, créant 1 200 emplois directs et produisant 16 gigawattheures (GWh) par an. Le chiffre qui a fait la différence : une levée de fonds de plus de 2 milliards d’euros à l’été 2023 !

Le Trophée du Rebond

Culture du Rebond

Nathalie Salvi

Cofondatrice Stomapote

Elle fait partie des 100 000 personnes « stomisées » en France. Et, par conséquent, la poche greffée à son abdomen l’a longtemps empêchée de s’épanouir. Grâce à sa compagne et la naissance de Stomapote, la poche – autrefois symptôme de tous les complexes – devient alors un accessoire de mode qu’on est heureux de montrer.