Les nominés 2019 dans la catégorie “Électron Libre”

Électron libre : Rubrique du journal EcoRéseau Business qui met chaque mois à l’honneur une personne qui entreprend. Celle-ci ne crée pas forcément une société, mais entreprend sa vie, de manière atypique : soit son parcours est singulier, soit le secteur dans lequel elle évolue est étonnant, soit encore la manière avec laquelle elle a eu son idée est unique. Nous recherchons des personnages avant tout, des gens qui bougent les lignes par leur imagination ou leur volonté.

­

­

en partenariat avec

avec le soutien de

Philips

 

 

 

 

 

  • Anaïs Barut
    Talentueuse et déterminée, voilà qui résume bien Anaïs Barut, jeune présidente et cofondatrice en 2014 de Damae Medical, start-up qui développe des technologies médicales de détection des cancers de la peau. Et dont le potentiel attire l’attention. La jeune entrepreneuse est lauréate du prix de la MIT Technology Review en 2015, à seulement 21 ans. En 2017, ce sont 2 millions d’euros de levée de fonds qui boostent son projet, décidément bien parti.
    Retrouvez le portrait d’Anais Barut paru dans EcoRéseau Business n°50.

 

  • Joséphine Goube
    Favoriser l’empowerment des réfugiés et les aider à accéder à une vie plus digne. C’est le défi que se proposent de relever l’ONG Techfugees et sa fondatrice Joséphine Goube. L’organisation à but non lucratif crée des technologies pour aider les réfugiés, qui parfois sauvent des vies. Citée parmi les espoirs dans la catégorie « entrepreneur social » par Forbes, lauréate du prix de la Femme Digitale Entrepreneure 2017, Joséphine Goube se fait repérer et porte son message d’humanité.
    Retrouvez le portrait de Joséphine Goube paru dans EcoRéseau Business n°51.

 

  • Saïd Hammouche
    Lutter contre les discriminations à l’embauche et déconstruire les stéréotypes par le recrutement, tel est le leitmotiv de Saïd Hammouche, un homme aussi dynamique qu’engagé. Parce qu’il est convaincu que la diversité est une force, que l’ascenseur social ne doit pas rester bloqué et que l’images des jeunes de banlieue est trop souvent dégradée et éloignée de la réalité, il crée en 2008 Mozaïk RH, le premier cabinet de recrutement de jeunes diplômés issus de la diversité.
    Retrouvez le portrait de Saïd Hammouche paru dans EcoRéseau Business n°52.

 

  • Claire Nouvian
    En 2001, l’ex-journaliste, productrice et réalisatrice de documentaires animaliers prend conscience des menaces qui pèsent sur les profondeurs marines. La défense des abysses et de la faune marine devient son combat. Après la réalisation de deux documentaires primés, elle crée l’association Bloom en 2004 et publie le livre Abysses en 2006. Lauréate du prix Goldman en 2018, sorte de Nobel de l’environnement, Claire Nouvian poursuit son combat. Contre vents et marées.
    Retrouvez le portrait de Claire Nouvian paru dans EcoRéseau Business n°53.

 

  • Guillaume Benech
    Comme d’autres tombent dans le sport, la pâtisserie, le cinéma ou le travail sur bois, Guillaume Benech a plongé, lui, dans la littérature et la culture dès son plus jeune âge. Et l’entrepreneuriat avec ça. À 13 ans, il crée L’Petit Mardi et tire un magazine à 15 000 exemplaires. À 16 ans, il est déjà l’auteur de trois romans et devient chroniqueur pour le Grand Journal. Éditeur, romancier, chroniqueur, start-upper à pas même 18 ans…
    Retrouvez le portrait de Guillaume Benech paru dans EcoRéseau Business n°54.

 

  • Thibaut Duchemin
    Comme une langue maternelle. Le langage des signes, Thibaut Duchemin l’a appris auprès de sa famille qui le « parlait » au quotidien. Interprète pour ses parents et sa sœur dès son plus jeune âge, il en a fait sa force. Mais également son combat. Avec l’application Ava, créée en 2016, il offre un interprète « de poche » aux personnes sourdes et malentendantes, en sous-titrant en temps réel les conversations de groupe. Et il séduit, son appli compte déjà 100 000 utilisateurs réguliers.
    Retrouvez le portrait de Thibaut Duchemin paru dans EcoRéseau Business n°55.

 

  • Brieuc Vourch
    Brieuc + Vourch. Avec sa blondeur et ses yeux clairs, difficile de ne pas revendiquer sa « bretanité ». Mais le Breton est vibration et citoyen du monde. Il est Américain, Chinois, Japonais, universel, là où son archet l’appelle, violon sans frontières. Électron libre. Pour sa virtuosité alliée à sa modestie, il est nommé à nos Trophées Optimistes 2019.
    Retrouvez le portrait de Brieuc Vourch paru dans EcoRéseau Business n°56.

 

  • Olivier Sarfati
    Passer un concours d’une école de commerce ? Très éprouvant ! Olivier Sarfati le sait, et pour cause. De son parcours à HEC à ses expériences dans le milieu du spectacle musical, il a choisi la pédagogie. Pour aider les jeunes à franchir le pas, Olivier Sarfati crée début 2012 MyPrépa, cours en présentiel. Son objectif : préparer les étudiants au monde de demain. Sa promesse : la réussite au concours. Et le succès est au rendez-vous.
    Retrouvez le portrait d’Olivier Sarfati paru dans EcoRéseau Business n°57.

 

  • Laetitia Gazel Anthoine
    Passionnée par l’Internet des objets et les services sur mobile, cette entrepreneuse dans l’âme fonde Connecthings en 2007, après être passée par le groupe Orange entre 1998 et 2007. Le service de géolocalisation élaboré par l’entreprise de Leatitia Gazel Anthoine propose aux utilisateurs d’applis de recevoir des notifications ciblées, au moment opportun. Une logique de smart city qui séduit les collectivités locales et les entreprises.
    Retrouvez le portrait de Laetitia Gazel Anthoine paru dans EcoRéseau Business n°58.

 

  • Robin Coulet
    Pour un électron libre, c’en est un ! Ce serial entrepreneur n’en finit plus de multiplier les projets. En 2007, il crée le site Sitoyen qui aide à se positionner aux moments des élections, puis PolBot, chatbot politique. En 2009, il fonde avec son frère l’agence Conversationnel, conceptrice de ses propres chatbots. Puis en 2014, Fabulous, qui démocratise l’accès des entreprises à l’impression 3D. Aujourd’hui à la tête de Conversationnel, il poursuit sa route avec réussite.
    Retrouvez le portrait de Robin Coulet paru dans EcoRéseau Business n°59.

 

  • Frédérique Dorso
    Si ses parents sont dans le déménagement, Frédérique Dorso ne s’y destine pas et préfère se tourner vers la mode. Mais elle revient au bercail en 1994 et est vite séduite par ce nouveau métier où les femmes sont sous-représentées. Au point de racheter Miotto Transfert, l’entreprise familiale, en 2012. Six ans plus tard, voilà l’entrepreneuse avide de défis nommée en mai 2018 à la tête du groupement Les Gentlemen du Déménagement et de son réseau de 76 adhérents indépendants.
    Retrouvez le portrait de Frédérique Dorso paru dans EcoRéseau Business n°60.

 

  • Edwina Girard
    Rire ou travailler ? Les deux, rit Edwina. La bonne humeur, à la fois principe de vie et cœur de l’activité professionnelle de cette artiste entrepreneuse aux multiples casquettes. En 2015, elle tourne la page de la publicité numérique et crée Ozécla, agence qui offre des solutions sur-mesure aux entreprises en quête de team building, par l’humour et l’animation et via des artistes, mais aussi organisme de formation pour la prise de parole en public.
    Retrouvez le portrait d’Edwina Girard paru dans EcoRéseau Business n°61.

 

  • Coryne Sultan
    Il est des appellations d’entreprise on ne peut plus claires : le Centre national privé de formation à distance annonce la couleur ! Il fut le fruit d’une thèse d’État soutenue en 1979 par Jean-Pierre Lehnisch sur… l’enseignement à distance. Ce précurseur, expert du domaine, convainc sa fille, Coryne Sultan, de créer avec lui le CNPFDI en 1992. Celle qui est aujourd’hui directrice générale de la structure a aussi créé deux autres écoles en 2011 : Cours Animalia et Koréva.
    Retrouvez le portrait de Coryne Sultan paru dans EcoRéseau Business n°62.

 

  • Alix Paoli
    C’est l’histoire d’une aventurière qui ne trouvait pas le sac à dos idéal… Pour une designer produit, il y a défi. Et Alix Paoli les aime, les défis. Cette toute jeune femme qui incarne pleinement la millenial attitude que la moindre routine fait fuir a fini par concevoir un « sac idéal » qu’elle voudrait désormais voir aux épaules de tous les baroudeurs travail-loisirs. Elle l’a nommé Along : tout au long de…
    Retrouvez le portrait d’Alix Paoli paru dans EcoRéseau Business n°63.

 

  • Thomas Jamet
    Thomas Jamet carbure à la passion et à l’intuition. Salarié puis entrepreneur, il passe chez Aegis Media, puis par Publicis et se tourne vers l’enseignement (Sup de Pub, Iscom, Celsa, Science Po). En parallèle, il écrit plusieurs ouvrages et garde le lien avec sa passion pour la musique en accompagnant des artistes. C’est à se demander où il trouve le temps. À la tête depuis 2015 de la filiale française d’IPG Mediabrands, il en double les effectifs et les revenus, et poursuit sa route.
    Retrouvez le portrait de Thomas Jamet paru dans EcoRéseau Business n°64

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here